Ranges

Lorsque le compilateur rencontre un foreach:

foreach(element; range)
{
    // Corps de la boucle
}

Il réecrit le code en interne en quelque chose de similaire à ceci:

for(auto __copieRange = range;
    !__copieRange.empty;
    __copieRange.popFront())
{
    auto element = __copieRange.front;
    // Corps de la boucle
}

Si cet objet range est un type par référence (ex. une classe), alors la range sera consommée et ne sera plus disponible pour une future itération (à moins que le corps de la boucle termine l'itération avant la dernière boucle normale). Si l'objet range est un type par valeur, alors une copie de la range sera faite et en fonction de la façon dont la range est définie, la boucle consommera ou ne consommera pas la range originale. La plupart des ranges de la librairie standard sont des structs et donc une itération foreach est généralement non-destructive, même si cela n'est pas garanti. Si cette garantie est importante, une forward range est requise.

Un objet qui satisfait cet interface est appellé une range et on peut donc itérer dessus:

struct Range
{
    T front() const @property;
    bool empty() const @property;
    void popFront();
}

Notez que s'il est d'usage pour empty et front d'être définies comme des fonctions const (impliquant que les appeller ne modifiera pas la range), ce n'est pas obligatoire.

Les fonctions de std.range et std.algorithm fournissent les briques de base pour profiter de cette interface. Les ranges nous permettent de créer des algorithmes complexes à partir d'objets sur lesquels on peut itérer facilement. De plus, les ranges nous permettent de créer des objets paresseux qui ne font un calcul que quand c'est réellement nécessaire, par exemple quand le prochain élément de la range est demandée. Des algorithmes spécifiques aux ranges seront présentés dans un prochain chapitre.

Exercise

Complétez le code source d'exemple pour créer la range FibonacciRange qui retourne les nombres de la suite de Fibonacci.

rdmd playground.d