Tableaux

Il y a deux types de tableaux en D : statiques et dynamiques. Quel que soit le type de tableau, les accès au tableau vérifient d'abord si l'index est dans les limites du tableau (sauf si le compilateur peut prouver que ces vérifications ne sont pas nécessaires). Lorsque ces vérifications échouent, une RangeError termine l'exécution du programme. Les courageux peuvent complètement désactiver ces vérifications avec le flag -boundschecks=off du compilateur pour améliorer la vitesse du programme (au prix de la sûreté)

Tableaux statiques

Les tableaux statiques sont stockés sur la pile s'ils sont définis dans une fonction, et dans la mémoire statique sinon. Ils ont une taille fixe connue au moment de la compilation. Le type d'un tableau statique inclut sa taille :

int[8] tab;

tab est de type int[8]. Notez que la taille du tableau est spécifiée à droite du type et non à droite du nom de ce dernier comme en C/C++.

Tableaux dynamiques

Les tableaux dynamiques sont stockés sur le tas et peuvent être redimensionnés à l'exécution. Un tableau dynamique est créé grâce à une expression new et à sa taille :

int taille = 8; // variable instanciée à l'exécution
int[] tab = new int[taille];

Le type de tab est int[], qu'on appelle une tranche. Nous expliquerons ce qu'est une tranche plus en détail dans la prochaine partie. Des tableaux multi-dimensionnels peuvent être créés simplement en utilisant la syntaxe auto tab = new int[3][3].

Opérations sur les tableaux et propriétés

Les tableaux peuvent être concaténés en utilisant l'opérateur ~, qui créera un nouveau tableau dynamique.

Les opérations mathématiques peuvent être appliquées à des tableaux entiers en utilisant une syntaxe de ce genre c[] = a[] + b[], par exemple. Ceci additionne tous les élements de a à ceux de b de sorte que c[0] = a[0] + b[0], c[1] = a[1] + b[1], etc. Il est également possible de réaliser des opérations sur un tableau avec une seule valeur :

a[] *= 2; // multiplie tous les éléments par 2
a[] %= 26; // calcule le module par 26 de tous les éléments

Ces opérations sont susceptibles d'être optimisées par le compilateur pour utiliser des instructions spéciales du processeur qui réaliseront les opérations en une fois.

Les tableaux statiques et dynamiques ont une propriété .length, en lecture seule pour les tableaux statiques, mais qui peut être utilisée dans le cas d'un tableau dynamique pour changer la taille de ce dernier. La propriété .dup créé une copie du tableau.

Quand on utilise la syntaxe tab[index] pour accéder à un élément d'un tableau, le symbole spécial $ fait référence à la taille du tableau. Par exemple, tab[$ - 1] représente le dernier élément du tableau. Cette expression est du sucre syntaxique pour tab[tab.length - 1].

Exercice

Completez le fonction encrypt pour déchiffrer le message secret. Le texte devrait être chiffré en utilisant le chiffrement de César, qui remplace les caractères de l'alphabet en utilisant un certain décalage. Le texte à chiffrer contient des caractères entre a et z, ce qui devrait rendre les choses plus simples.

Aller plus loin

rdmd playground.d